Émoi du mois

Le DVD Semeurs d'étoiles

À l’approche des Fêtes de Noël et jusqu’aux célébrations des 10 ans de la Fondation pour l’Amour de la Danse, un petit retour en arrière pour mieux sauter joyeusement dans le futur qui nous attend de pied ferme et... dansant !

Faites vous plaisir en… faisant plaisir ! La passion de la danse transpire à chaque seconde dans ce DVD qui réunit le spectacle filmé dans son intégralité lors du lancement de la Fondation pour l‘Amour de la Danse, le documentaire réalisé par Tristan Pfund pendant les répétitions et une galerie de plus de 99 photographies.

Le spectacle SEMEURS D’ÉTOILES, filmé en public à l’Octogone de Pully, évoque avec brio, sensibilité, et des danseurs souvent pleins d'humour, les grands élans universels qui ponctuent, animent, enchantent et souvent bousculent une vie, comme le désir, le partage, l’amour, l'inconnu, les doutes, l'exil, la tendresse ou encore l'amitié. Retrouvez Yvette Regueiro, Ramon Moraes, Anouchka Studemann, Marina Ritz, Alexandra Carey, Liset Regueiro, Lucy Nightingale et les danseurs de SINOPIA Ensemble de Danse, dans des chorégraphies créées par Etienne Frey sur des musiques de Bach, Rachmaninov, Schubert, Piazzolla, Keith Jarrett et des compositions originales du Duo Jael, présent sur scène.

Le documentaire DES ÉTOILES AUX HOMMES pose un regard superbe et sensible sur la danse et les danseurs. Filmé en studio au cœur du travail, ce reportage de Tristan Pfund est un florilège d'instants saisis pendant les répétitions, entrecoupés d’interviews des artistes qui évoquent les multiples facettes de leur art, leurs différents parcours entre Cuba, Londres, New York, les grandes écoles et les prestigieuses compagnies, ainsi que leurs cheminements souvent plein d'embûches pour allier une carrière d'artistes à une vie d'hommes et de femmes.

Lire plus sur le Gala SEMEURS D'ÉTOILES

C'est bel et bien la danse est à l'honneur à l’Octogone de Pully en ce début du mois de juin 2007 puisque la Fondation pour l’Amour de la danse, dont le but est de soutenir les jeunes danseurs, dynamiser la création chorégraphique et favoriser des complicités artistiques en Suisse et dans le monde va y faire ses premiers pas !!!

Et s'il est une danse particulièrement libre, généreuse, dégagée de toutes les conventions contemporaines dictées par les modes actuelles et à l'image des objectifs de cette nouvelle fondation, c'est bien celle du chorégraphe suisse Etienne Frey, à qui elle a commandité la réalisation artistique de ces deux premières soirées de gala qui célébreront sa création les 1er et 2 juin.

Prix Nijinski à deux reprises – 2001 et 2007 - Prix Serge Lifar ou encore Prix du public, de la presse et Médaille d'or au Concours Alicia Alonso, on se souvient avec émotion de sa Bayadère pour le Ballet de Genève, de son Zorba à Zurich, mais également de Underground, Harold et Maude, Cinq pingouins sur un iceberg et tous les ballets créés par ce fou de danse pour Sinopia, la compagnie qu'il a co-fondé et avec laquelle il a parcouru le monde pendant 17 années.

Pour célébrer cet événement et créer ses petits bijoux chorégraphiques dont il a le secret, à l'image de l'esprit qui anime la Fondation pour l'Amour de la danse – entraide, soutien, partage et surtout transmission -  il a réuni une kyrielle de danseurs tous plus uniques et fabuleux les uns que les autres : l'anglaise Lucy Nightingale, soliste des Ballets de Genève, Yvette Regueiro, étoile du Ballet National de Cuba, l'australienne Alexandra Carey, le brésilien Ramon Moraes, le hollandais Wout Geers, Rogelio Landa, soliste du Ballet Théâtre de Mexico, la danseuse et violoncelliste genevoise Anne-Violaine Pécoud, Liset Regueiro, Marina Ritz et Anouchka Studemann, entre autres...

Et pour envelopper avec fougue, brio, poésie et sensibilité leurs envolées chorégraphiques, c'est le Duo JAEL qui pour l'occasion va interpréter “live” un univers musical créé sur mesure. Coline Pellaton – une voix exceptionnelle – et Thierry Châtelain vont faire chanter jusqu'à plus soif les cordes de leur violon, les touches de leur accordéon et faire jaillir de leurs doigts magiques et infernaux, des traits et des accords parfaits pour des corps... qui ne le sont pas moins !